+33 (0) 1 49 03 00 00 ipac@ipac-traductions.com

Contrairement à la traduction médicale, qui consiste à retranscrire dans une autre langue des documents médicaux ou pharmaceutiques, la transcription médicale est une technique de dictée numérique qui facilite la gestion des contenus dans le domaine médical. Véritable atout pour les professionnels du secteur, elle est devenue indispensable au bon fonctionnement des services de santé, pour faciliter la gestion de leurs tâches au quotidien.

Qu’est-ce que la transcription médicale ?

La transcription médicale est une solution de dactylographie externalisée destinée aux organismes ou aux professionnels de santé et qui permet la dictée de documents médicaux ou paramédicaux.
Il s’agit d’un service de transcription fourni par des experts, conçu pour répondre aux exigences et aux contraintes du secteur médical et pharmaceutique pour une gestion optimisée de leurs contenus et de leurs données.

L’objectif de la transcription médicale consiste à mettre en page des fichiers audio ou écrits : comptes rendus, dossiers médicaux, traductions médicales ou pharmaceutiques, documents médicaux techniques, etc.

Une discipline qui exige rigueur et précision : le transcripteur doit veiller à respecter la terminologie médicale exacte employée.
En effet, le lexique des termes médicaux est aussi vaste que complexe : codon, arnt, arnm, adn, codon arnm, gènes codant, gènes codant des protéines, acides aminés, protéines, globules rouges, cellules, etc.

Autant de termes utilisés dans le vocabulaire pharmaceutique et médical pour décrire des processus biochimiques (synthèse protéique), des maladies infectieuses ou autres pathologies.  

Quel que soit le type de fichier servant de support à une retranscription (audio ou texte), le transcripteur doit au préalable avoir une bonne expertise médicale et pharmaceutique doublée d’une bonne connaissance des normes et réglementations en vigueur dans les pays évoqués. Il s’agit de rester fidèle à la terminologie scientifique utilisée tout en tenant compte des spécificités médicales.Conférences, colloques, comptes rendus médicaux : la transcription médicale consiste à retranscrire mot pour mot sur un clavier électronique l’intégralité de la parole scientifique ou médicale. Une pratique qui exige rigueur et rapidité de frappe mais aussi un effort de compréhension de l’univers scientifique et médical.

Qu’est-ce que la traduction médicale ?

La traduction médicale : qu’est-ce que c’est ?

Contrairement à la transcription médicale, la traduction médicale et pharmaceutique consiste à traduire un document dans sa langue maternelle afin de restituer avec un maximum de précision la terminologie utilisée ainsi que le sens.
Le traducteur doit avoir une parfaite maîtrise de la langue, doublée d’une excellente compréhension du sujet abordé afin de retranscrire le plus fidèlement possible toutes les informations et données scientifiques contenues dans le fichier à traduire.

Quels sont les documents médicaux types ?

Les documents médicaux à traduire peuvent être très variés. Dans le domaine pharmaceutique, ils peuvent être sous forme de fichiers audio, autorisations de mises sur le marché (AMM), de notices médicales, de packaging de produits pharmaceutiques ou encore des brochures de marketing ou des plaquettes de communication.

Dans le domaine scientifique : des brevets, des normes, des rapports d’étude ou des publications scientifiques ou encore des comptes rendus de conférences ou de colloques, etc.

Quelles sont les spécificités de la traduction médicale ?

La traduction médicale requiert une parfaite connaissance linguistique doublée d’une expertise médicale et scientifique. Généralement, les traducteurs médicaux sont des médecins et des pharmaciens qui traduisent dans leur langue maternelle des documents scientifiques.

L’une des principales priorités éditoriales pour un traducteur : il faut que le texte produit soit en cohérence avec les contraintes imposées, à savoir la réglementation, les normes techniques et de sécurité des pays concernés.

Quelles sont les compétences requises ?

Les traductions médicales requièrent des connaissances scientifiques dans le domaine médical et pharmaceutique mais aussi des compétences linguistiques pointues.

Pour un traducteur médical, il s’agit de livrer des documents de qualité à usage professionnel, qui ne souffrent d’aucune approximation dans le choix des termes employés. Une extrême rigueur est demandée : que ce soit pour décrire des pathologies, traduire des documents médicaux, ou décrypter des rapports d’expertise médicale.

Quand la traduction médicale s’associe à la transcription

Souvent,  les transcriptions médicales font aussi l’objet de traductions dans de nombreuses langues. Ces prestations sont aussi réalisées par des traducteurs spécialisés et couvrent un large spectre de spécialités médicales : la cardiologie, la chirurgie esthétique, la dermatologie, la gastro-entérologie, la gynécologie, la neurologie, l’oncologie, l’ophtalmologie, l’orthopédie, l’otorhinolaryngologie,  la pneumologie, la psychiatrie, la radio-oncologie, l’urologie, l’imagerie médicale.

Les types de documents à traduire sont aussi très variés : rapports de consultation, lettres, notes de suivi, protocoles opératoires, sommaires de départ, rapports d’imagerie médicale (radiographie simple, mammographie, tomodensitométrie, échographie, résonance magnétique, angiographie et radiologie d’intervention).