+33 (0) 1 49 03 00 00 ipac@ipac-traductions.com

De nombreuses spécialités médicales font appel à la traduction spécialisée pour leurs besoins en partage interne / externe, mais également en documentation.

Le monde médical emploie un vocabulaire aussi riche que technique et varié. En effet, avec près de 20 000 mots spécifiques, médecins, infirmiers, chirurgiens et autres radiologues emploient des termes composés d’unités dérivées de mots grecs et latins. Il s’agit ainsi généralement de racines, préfixes et suffixes reliés entre eux par de savantes variations propres au monde médical. Cet ensemble de termes, la terminologie médicale, caractérise des termes techniques qui ne sont pas maîtrisés du grand public. Ainsi, il est indispensable de disposer de connaissances précises dans le domaine médical pour en appréhender pleinement le sens et l’usage. C’est pourquoi, quelle que soit la langue source et la langue cible, seul un traducteur spécialisé sera en mesure de comprendre et de délivrer fidèlement le contenu en respectant la terminologie médicale nécessaire.

Les enjeux de la traduction dans le monde médical

De l’Europe à l’Asie, du Congrès international de médecine de Paris à celui de Montréal au Canada, les plus grands médecins et chirurgiens font appel à la traduction pour partager et développer leur savoir-faire, suivre l’actualité et les découvertes scientifiques faites à l’autre bout du globe. La traduction médicale est réputée complexe et particulièrement technique, car nécessitant une véritable expertise dans le domaine de la terminologie médicale.

Les éléments à traduire dans le milieu de la médecine sont variés. Des informations élémentaires destinées au grand public dans des bâtiments de santé, aux éléments de politiques de vaccination en vigueur dans un pays donné, en passant par des découvertes scientifiques avec leurs protocoles expérimentaux et les conclusions liées, les documents médicaux pharmaceutiques, les dictionnaires médicaux d’académie nationale… les documents susceptibles de faire l’objet d’une traduction médicale spécialisée sont nombreux. Ils peuvent donc s’adresser aux patients, au grand public, aux décideurs, mais également aux spécialistes du monde médical, et ainsi s’adapter au niveau de compétence technique de la cible concernée par le document traduit.
Rapport de recherche, mémoire, article spécialisé, présentation dans le cadre d’un Congrès médical, si les types de supports concernés par la traduction spécialisée sont assez variables, leur point commun reste celui de la nécessité d’une retranscription extrêmement fidèle afin de ne pas dénaturer la précision de la terminologie médicale pour laquelle chaque mot a un sens précis.

Aller plus loin sur les enjeux de la traduction médicale et pharmaceutique

La nécessité de faire appel à un traducteur spécialisé

Faire appel à un traducteur spécialisé en traduction médicale, c’est s’assurer d’une parfaite compétence et connaissance du vocabulaire médical de rigueur, et d’une rigueur méthodologique dans la retranscription fidèle de chaque terminologie.

Des qualités présentes pour tout type de traduction spécialisée, mais qui revêtent une importance supplémentaire dans le domaine médical avec les conséquences que l’on peut deviner d’une imprécision dans la traduction de termes médicaux sur un protocole de soins par exemple. Sans compter son rôle capital pour permettre aux patients du monde entier de comprendre des données écrites dans une autre langue, indispensables pour les soins dont ils bénéficient. Le traducteur spécialisé dans les traductions médicales comble ainsi le fossé culturel entre différents protagonistes au service de la santé des patients.

Dans un secteur en perpétuelle évolution, le traducteur doit maintenir ses connaissances à jour. Et pour ce, il se doit donc d’être un passionné du secteur et de la terminologie médicale, extrêmement rigoureux dans sa retranscription fidèle de chaque terme traduit. Qu’il s’agisse d’une traduction anglaise, française, ou quelle que soit la langue concernée, le traducteur spécialisé permet d’éviter les nombreux pièges de la traduction médicale.

Traduction médicale : attention aux pièges !

Les exemples ne manquent pas pour démontrer à quel point le champ lexical de la traduction médicale est piégeux. Les faux-amis et mots a priori transparents dont la traduction paraît de prime abord évidente sont les pires ennemis du traducteur spécialisé.

Exemple de divergence entre l’anglais et le français : la « condition » anglaise d’un patient ne correspond pas à sa « condition » en français, mais à son « état ». De même qu’il existe de nombreuses subtilités de langage : l’anglais a tendance à imager le corps telle une machine et à exprimer ce que l’on appellerait des altérations, troubles ou lésions en français, comme des « damages ». Le traducteur spécialisé est ainsi en mesure de saisir la nuance et le sens précis qu’un texte anglais aurait voulu indiquer en français à travers ce terme générique de « damage ».
Nombreux sont les cas que l’on pourrait évoquer pour démontrer la complexité d’une traduction médicale entre l’anglais et le français. Mais cette complexité est tout aussi présente pour d’autres langues, disposant toutes de leurs propres références culturelles, de leurs systèmes étymologiques propres… Des complexités qui ne peuvent être contournées car elles sont indispensables pour retranscrire fidèlement les nuances subtiles par exemple entre une posologie et un dosage.

C’est pourquoi il est indispensable de faire appel à la formation, à l’expertise et à la compétence d’un traducteur spécialisé pour tout travail portant sur une traduction médicale. Une agence de traduction médicale spécialisée sera en mesure de vous garantir une traduction fidèle, réalisée par un traducteur dont la langue maternelle, la méthodologie en traduction médicale, ainsi que les compétences vous garantiront une traduction de qualité.