+33 (0) 1 49 03 00 00 ipac@ipac-traductions.com

La traduction est actuellement en plein essor, que ce soit dans le milieu médical et hospitalier ou le domaine médical pharmaceutique. La spécialisation croissante des techniques de soins et le lancement simultané de médicaments pharmaceutiques sur des marchés internationaux dont le chiffre d’affaires est croissant entraînent un besoin de traduction permanent.

Quels sont les différents services de traduction existants ? Et quel traducteur choisir pour une traduction de vos documents médicaux et techniques ?

Quels sont les avantages d’une agence de traduction spécialisée pour traduire vos documents scientifiques et techniques ?

Les agences de traduction spécialisées dans les domaines de la santé et dans l’industrie pharmaceutique proposent divers services de traduction ainsi que des services de marketing, de vente et de communication.

Que ce soit dans la transcription, la traduction simultanée, la révision de textes ou encore la traduction écrite, ces agences mettent à disposition des traducteurs professionnels et experts dans le domaine médical pour une traduction de qualité de notices écrites, argumentaires techniques ou encore essais cliniques.

Les agences spécialisées reconnues proposent ainsi une traduction de qualité autant sur le fond que sur la forme dans de nombreuses paires de langues.
Les textes sont révisés et relus par un professionnel qualifié dans le secteur médical et/ou pharmaceutique pour une traduction parfaite.
Parfois, elles répondent également à certaines normes de référence en matière de qualité mise en œuvre, telle la norme AFNOR NF EN 15038. Côté discrétion, elles proposent souvent des accords de confidentialité liés au secret professionnel, indispensable pour des projets de recherche ou des traductions intervenant en amont d’une autorisation de mise sur le marché par exemple.

L’agence spécialisée dans la traduction médicale et pharmaceutique s’engage à faire traduire parfaitement la terminologie médicale et scientifique et à respecter la forme qui répond à des normes réglementaires.

Et le traducteur technique pour votre traduction médicale et pharmaceutique… qu’a-t-il de plus qu’un autre traducteur ?

Les traducteurs techniques sont des professionnels expérimentés pour la plupart diplômés et issus de formations spécialisées.

Ils sont bilingues ou traduisent dans leur langue maternelle. Ils travaillent en freelance à l’étranger ou dans leur pays natal ou encore en agence. Leur méthodologie de traduction médicale consiste à assurer à la fois une traduction du texte de la langue étrangère vers la langue maternelle, ou l’inverse, de façon exacte et précise en adoptant un style adapté au contexte. Ils ont donc une double compétence : linguistique et technique.

Ils peuvent être également interprètes de conférence en agence dotés d’une longue expérience du métier ou encore experts : pharmaciens, médecins, ingénieurs, spécialistes dans la recherche… Parce que la traduction médicale et pharmaceutique est complexe, ils sont souvent experts d’une domaine en particulier (ce qui assure une parfaite compréhension et interprétation) :

  • biotechnologie,
  • cancérologie,
  • oncologie,
  • chirurgie,
  • médecine cosmétique,
  • imagerie médicale,
  • analyses laboratoire,
  • appareils médicaux,
  • soins,
  • pharmacopée,
  • biotechnologie,
  • recherche…

Il est recommandé de posséder un diplôme d’une école de traduction ou un master en langues étrangères pour exercer ce métier. Posséder des connaissances en latin est aussi un avantage car la plupart des termes médicaux trouvent leur racine dans la langue latine.

Cet ensemble de compétences étant particulièrement difficile à acquérir, les “bons profils” sont aujourd’hui très demandés, tant par les agences de traduction que par les clients du secteur scientifique et médical. Assurez-vous donc au préalable des compétences réelles de vos traducteurs !

La traduction de vos documents médicaux et techniques aidée par un système de mémoire de traduction

Comment ça marche ?
Ce système consiste à la fois en une traduction réalisée au préalable par un traducteur spécialisé et à l’enregistrement du texte source. L’intérêt de ce système de terminologies linguistiques réside dans une extension de mémoire réutilisable pour la traduction d’autres textes. Il a pour effet de permettre de gagner du temps en traduction bien sûr (donc des prestations plus compétitives côté client !) mais aussi il assure la continuité dans les termes utilisés.

Ce fonctionnement est très utilisé pour la traduction de notices d’utilisation d’un médicament, de sites internet ou encore des catalogues de produits. Le format initial du document technique à traduire doit se présenter sous forme électronique ou d’une base de données.

Attention : à ne pas confondre avec la traduction automatique !
En savoir plus sur la traduction automatique : http://www.dvtranslation.com/blog/l-avenir-de-la-traduction/

La traduction de vos documents médicaux pharmaceutiques et techniques par un traducteur en ligne

Il est possible également de traduire vos documents médicaux et techniques par le biais d’un traducteur en ligne spécialisé dans le domaine médical ou via une base de données de traduction.
Ils proposent plutôt une traduction médicale type et non une étude approfondie de la langue.

C’est le cas du traducteur term4client qui propose, sur une seule plateforme, la gestion de termes et définitions multilingues ainsi que l’ajout d’images.

Attention néanmoins, cette solution favorise les éventuelles approximations et vous ne bénéficierez pas d’un service de qualité et précis proposé par un professionnel.

Innovation technologique, soutien de l’Union Européenne en matière de recherche notamment, mise sur le marché d’outils et produits qui nécessitent des versions internationales… la traduction médicale et pharmaceutique se porte bien et le métier offre de belles perspectives d’avenir.
Peu concurrentiel au plan humain, le secteur voit par ailleurs une effervescence technologique qui doit être maniée avec prudence – idéalement, comme accompagnement des professionnels traducteurs et non comme remplacement de ces derniers au risque d’erreurs de traduction graves.