+33 (0) 1 49 03 00 00 ipac@ipac-traductions.com

Il existe près de 7000 langues(1) dans le monde. 230 langues sont parlées en Europe mais plus de 2 000 le sont dans les pays d’Asie. En Papouasie-Nouvelle-Guinée, avec à peine 3,9 millions d’habitants, on parle plus de 830 langues différentes ! Alors dans toute cette diversité, quelles sont les langues les plus parlées dans le monde en tant que langue maternelle (nombre de locuteurs natifs) ? Ces langues sont-elles les plus influentes ?

Les 10 langues les plus parlées dans le monde

N°1 : le chinois

Selon le site Ethnologue.com, il y aurait près d’1,2 milliards de locuteurs natifs, dont 1 milliard parlant le mandarin. Chine, Taiwan, Singapour, Malaisie, mais aussi à travers des communautés importantes de : Brunei, Cambodge, Indonésie, Laos, Île Maurice, Mongolie, Philippines, Russie, Thaïlande, Royaume-Uni, États-Unis, Viêt Nam, France.

N°2 : l’espagnol

Vous serez peut-être surprise de savoir que l’espagnol compte environ 400 millions de locuteurs natifs de plus que l’anglais. Deuxième langue la plus parlée au monde, c’est la langue officielle de la plupart des pays d’Amérique latine, de l’Espagne et d’une partie de la population nord-américaine.

N°3 : l’anglais

L’anglais comme langue maternelle est la troisième langue la plus parlée dans le monde (environ 360 millions de personnes). Mais en seconde langue, 1 milliard de personnes parle l’anglais, langue dans les affaires, les voyages et les relations internationales.

N°4 : le hindi

Si l’Inde compte 23 langues officielles, la principale est le hindi/ourdou. Parfois considérée comme une langue unique (hindoustani), ou comme deux dialectes (dans le Nord et une partie du Pakistan on parle hindi et ailleurs ourdou), la question hindi/ourdou n’est pas encore tranchée.
Et si l’on vous disait que vous connaissez quelques mots d’hindi ? Et bien oui, bungalow, jungle, shampooing et pyjama nous viennent de cette langue !

N°5 : l’arabe

On dénombre aujourd’hui environ 250 millions de locuteurs natifs mais attention, l’arabe n’est pas une langue homogène pour tous ces natifs car de nombreux dialectes sont intégrés sous l’appellation “langue arabe” malgré leurs grandes différences.

N°6 : le portugais

Grâce à ses anciennes colonies, le Portugal a imposé sa langue dans le monde. Le portugais se hisse ainsi à la 6ème place du classement avec 215 millions de locuteurs dans le monde au Brésil, à Goa, en Angola, au Mozambique, au Cap-Vert, en Guinée-Bissau, à São Tomé-et-Príncipe et à Macao.

Viennent ensuite :

  • en 7, le bengali : parlé au Bangladesh, dans une partie de l’Inde (la langue de Calcutta) et dans les îles Andaman par environ 170 millions de personnes,
  • en 8, le russe : environ 130 millions de locuteurs natifs (estimation en 2010, le russe est la huitième langue la plus parlée au monde.
  • en 9. le japonais : presque tous les locuteurs vivent au Japon (130 millions de locuteurs natifs).
  • en 10, le pendjabi (100 millions de locuteurs natifs) parlé dans certaines régions de l’Inde et du Pakistan et chanté dans la moitié des succès musicaux !

Le français perd-il de sa puissance ?

Et qu’en est-il de la place de la langue française ?
Bien sûr, le français compte moins de locuteurs natifs (76 millions seulement) répartis principalement en Europe (France, Belgique, Suisse, Monaco, Luxembourg, Italie (Val d’Aoste)), mais aussi en Amérique (Canada, Etats-Unis (Louisiane, Maine), Haïti, Guyane Française (France)), langue officielle en Afrique (Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Côte d’Ivoire, Gabon, Guinée, Mali, Niger, République centrafricaine, Rwanda, Sénégal, Seychelles, Togo, La Réunion (France), Mayotte (France)…).

Pourtant, le français serait la troisième langue des affaires dans le monde. Selon une nouvelle étude menée par l’école de commerce INSEAD, le français arriverait en effet derrière l’anglais (N°1) et le mandarin (N°2) en termes de puissance dans le monde.

Pour « mesurer la puissance » des langues, l’économiste et auteur de l’étude Kai Chan, a cherché durant 6 mois comment les classer et il a retenu une vingtaine de critères tels que la répartition géographique de la langue, la force économique, touristique ou culturelle.
Il explique « le français est associé à des pays comme la Belgique, la Suisse, le Canada, la France, des pays très puissants grâce à leur culture et leur PIB ».

L’étude montre également que le français reste une langue de prestige, toujours très utilisée au sein d’organismes internationaux ou en diplomatie et aux Nations Unies notamment.

Rassurons donc notre ego, le français s’impose encore comme une langue forte et influente !

1 Selon le catalogue d’Ethnologue de 2009