+33 (0) 1 49 03 00 00 ipac@ipac-traductions.com

Comment bien acheter des traductions de qualité, quelle que soit la langue ? Informations à communiquer, préparation à effectuer, voici nos 5 conseils et astuces pour vous assurer de la qualité de la traduction tout en bénéficiant du meilleur prix !

Conseil N°1 : Faites appel à une agence de traduction professionnelle !

La seule économie que vous ferez en optant pour un inconnu aux tarifs particulièrement bas c’est celle de la qualité ! Il en va de votre image de marque, alors optez pour un pro à la solide réputation, vous ne serez pas déçu !

Conseil N°2 : Choisissez un traducteur à la hauteur de votre spécialité

Vos travaux de traduction concernent des informations généralistes (vie pratique, santé orientée grand public, sciences humaines, commerce) ? Pas besoin d’un expert en droit, un bon traducteur maîtrisant la paire de langues (ex. français – anglais ou anglais – espagnol) sera parfait !

Mais si vous avez besoin de traduction de documents techniques en droit, en finances ou en économie par exemple, optez pour un spécialiste. Concernant vos documents officiels (actes de naissance, actes d’état civil, procès-verbaux, jugement de divorce, acte d’adoption…), demandez exclusivement des traductions certifiées effectuées par un traducteur assermenté à la Cour. C’est la seule façon de conserver leur valeur légale.

Conseil N°3 : Précisez l’usage qui sera fait de cette traduction

En effet, selon que le document est à usage interne ou largement diffusé pour un usage commercial par exemple, le niveau de prestation attendu doit être adapté afin de vous offrir le meilleur rapport qualité / prix pour acheter des traductions.

Pour bien acheter des traductions, indiquez ainsi si vous souhaitez :

  • permettre une compréhension globale du document (un courrier électronique, des livres de littérature) : il s’agit donc de traduire les idées et messages clés, sans qu’il ne soit nécessaire de travailler particulièrement le style ni de s’attacher à la présentation ;
  • un document à usage interne, ce qui implique une bonne qualité de traduction ;
  • un document diffusé en externe (usage commercial par exemple) : la traduction doit être impeccable, tant sur le fond que dans le style proposé.

Conseil N°4 : Optez pour des formats simples à exploiter

Privilégiez toujours la facilité d’exploitation de vos fichiers, vous y gagnerez sur les coûts de gestion ! Il est plus facile pour un traducteur de travailler sur un fichier Word que sur un Pdf verrouillé ou un site Internet dans lequel il faudra naviguer préalablement de page en page pour capter les contenus. Alors avant d’acheter des traductions, demandez-vous si le format proposé peut être simplifié.

Conseil N°5 : Préparez et consolidez vos fichiers

Mieux vaut un seul fichier de 10 000 mots que 5 fichiers distincts de 2000 mots chacun.
Avant d’acheter des traductions, il peut être intéressant de réunir vos textes sources en un seul fichier. Le traducteur gagnera du temps et vous… de l’argent !

Astuce bonus : Comment rompre la barrière de la langue en voyage ?

S’exprimer dans la langue de Shakespeare quand on travaille dans une brasserie à Paris est une nécessité, mais ce n’est pas toujours simple ! Et comprendre le français pour un anglais ou espagnol en voyage en France s’avère souvent compliqué.
Pour nous aider, les traducteurs format poche ont le vent en poupe !

Ce marché du traducteur électronique est en plein essor et on trouve notamment SIGMO qui annonce traduire déjà 25 langues ou Vasco Traveler en 29 langues.
Mais celui dont on parle le plus est le petit nomade imaginé par Logbar, une entreprise japonaise, récompensée du prix de l’innovation pour son traducteur de poche Ili au CES (salon de la high-tech) de Las Vegas en 2016. Censé être bientôt disponible à la vente, cette petite télécommande accrochée autour du cou permet de converser en deux langues différentes en temps réel ! Sa version actuelle permet de traduire les langues suivantes : anglais, chinois et japonais. Ses versions en cours de développement devraient intégrer prochainement d’autres langues parmi lesquelles : anglais, espagnol, italien, français, thaïlandais, coréen, arabe, chinois et japonais !

Parfaits pour converser, traducteurs instantanés (vendus à la FNAC ou sur Internet) peuvent également nous aider à communiquer avec un service client pour faire part d’un problème avec un produit acheté par exemple.
*Attention toutefois à les réserver à un échange instantané sans enjeu majeur (et non pas pour acheter des traductions !) car ces traductions automatiques demeurent générales et manquent des subtilités essentielles à une retranscription fidèle. Une bonne agence de traduction, un traducteur-interprète professionnel ne sauraient être remplacés par ces outils. *

EnregistrerEnregistrer